Offre de soins

Previous
Next

Pourquoi ancrage ?

Dans le parcours de vie et de soin du cancer du sein, beaucoup de choses sont chamboulées. Le temps des traitements impacte plus ou moins fortement le corps, localement (chirurgie, radiothérapie) ou globalement (chimiothérapie, hormonothérapie, …). Pour traverser ces chamboulements au mieux, il nous semble essentiel que les informations médicales et scientifiques soient intégrées et ancrées pour garder, bien en tête, les objectifs à atteindre (mobilité et confort de l’épaule, gestion du risque ou du gonflement du bras, tension cicatricielle, adhérence et fibrose tissulaire, intérêts et mise en place d’une activité physique suffisante, …).

 

Parallèlement à cela, l’impact psychique est non négligeable et peut rester compliqué à long terme. Les cicatrices et/ou les modifications corporelles peuvent être l’ancrage d’un vécu, le symptôme d’une altération de l’enveloppe charnelle. Rendre les cicatrices plus souples, plus discrètes et lutter contre les effets secondaires persistants des traitements est fondamental pour améliorer la perception physique et psychique que l’on a de son corps.

Cette intégration du vécu corporel passe également par le toucher, parfois particulièrement difficile à réaliser seule (douleur, dégoût, inquiétude mal faire, …). Le toucher-massage permettra un ancrage positif des sensations et une démarche importante dans le soin mais surtout dans le prendre soin (intégration du vécu, étapes du toucher, identification des craintes, travail en couple : nommer et redessiner…).

 

Enfin, avec le temps qui passe, vient le temps de reconstruire son corps et/ou son image corporelle : un vrai défi, un beau cheminement. Perdue dans toutes les données médicales, il est salutaire de pouvoir faire le point entre les différents techniques et de pouvoir se poser les bonnes questions pour déterminer « la » technique qui sera celle qui vous convient en tant que personne à part entière. Etre accompagnée pour aboutir à une décision ancrée et sereine.

Articles

Chirurgie
Ingrid de Biourge

La reconstruction d’un sein et-ou d’une image corporelle

La reconstruction mammaire fait partie intégrante du parcours de soin et de vie
d’une patiente traitée pour un cancer du sein. Afin d’accompagner les femmes
dans ce choix, la connaissance des différentes techniques chirurgicales sera un
atout important pour le kinésithérapeute.

Lire plus »
A venir ...
Ingrid de Biourge

Les types de chirurgie du sein

L’objectif de la chirurgie est d’enlever l’entièreté de la tumeur. Si c’est possible, le chirurgien proposera une chirurgie dite « conservatrice » afin d’enlever uniquement la tumeur et une zone de tissus sain autour (marge de sécurité).
Si la chirurgie conservatrice n’est pas possible, le chirurgien devra procéder à l’ablation complète du sein (mammectomie/mastectomie).

Lire plus »
Mastectomie
Chirurgie
Ingrid de Biourge

Reprise de la mobilité du bras après une chirurgie mammaire

Vous avez bénéficié d’une ablation tumorale (tumorectomie, quadrantectomie ou mastectomie) et d’une exérèse de ganglion(s) lymphatiques (ganglion(s) sentinelle(s) ou curage axillaire).

D’autres traitements ont et/ou vont compléter cette chirurgie pour permettre le traitement optimal du cancer qui vous agresse aujourd’hui.

Lire plus »

Qui sommes-nous ?

Ingrid de Biourge

Kinésithérapeute

Maëlle Detry

Kinésithérapeute

Le cabinet

Previous
Next
  • Ingrid : Lu - Ve | Maëlle : Ma - Je
  • Ingrid +32 484 078 486 | Maëlle +32 494 78 90 92
  • info@ingriddebiourge.be
  • Avenue des combattants, 93a | 1340 Ottignies

Restons connectés !

Copyright 2021 © Ingrid de Biourge | All rights Reserved.